* Pourquoi personne ne connaît les doulas ? *



En tant que doula je suis habituée à trois types de réactions autour de moi lorsque je parle de mon métier.


-> Ceux qui ne connaissent pas du tout et qui sont curieux.

-> Ceux qui connaissent brièvement et qui sont souvent contre.

-> Et ceux qui ont eu affaire à une doula ou qui en ont entendu parler en profondeur sur les réseaux sociaux, dans la presse ou en podcast et qui se demandent pourquoi nous ne sommes pas plus connues.


Le métier de doula est avant tout un métier social, utile, pratique, qui remet du coeur et de la continuité dans l'univers de la naissance et l'accompagnement de la femme.


Alors comment se fait il que nous soyons si peu visibles ?


🌱 Deux mondes tournent autour des doulas. Deux mondes régis par des codes strictes et des lois encadrantes. Le monde de la santé, et le monde de l'enfance. Ces deux secteurs protègent les individus à raison et encadrent particulièrement leurs métiers, toujours à raison.

Les doulas ne font que les croiser même si les confusions sont fréquentes.

Nous sommes au service des femmes, des couples, nous ne prescrivons pas, nous ne diagnostiquons pas, nous n'avons aucune intention directive, nous ne soignons pas, nous n'avons pas la responsabilité des bébés de nos clients.

Et pourtant cette confusion, souvent accentuée par manque d'informations de ce que nous faisons vraiment, participe à une crainte autour du métier qui le rend difficile de pratique (accès aux salles de naissance, publicité etc.).


🌱 Le métier de doula n'est pas réglementé. Tout le monde peut pratiquer en tant que doula. Pour qu'un métier soit réglementé, une formation validée par l'Etat est obligatoire. Ces processus sont en cours mais actuellement, il existe une défiance - légitime - pour un métier social qui n'est pas encadré spécifiquement, bien que nous pratiquions dans la limite imposée par plusieurs lois dont la pratique illégale de la médecine et la pratique du métier de sage-femme (nous définissant par ce que nous n'avons pas le droit de faire) et la prévention des dérives sectaires - entre autres - et que de nombreuses doulas s'engagent à une pratique sous charte éthique.


🌱 Le métier est émergent. Nous ne sommes pas très nombreuses bien que de plus en plus, et comme tout métier "naissant" (bien qu'il existe depuis les années 80) le bouche à oreille et les actions internet et presse doivent avoir le temps d'infuser et d'agir sur la société.


🌱 Le métier est difficilement considéré comme utile. Là encore, notre action d'écoute, de présence, la mine d'information que nous représentons est souvent minimisée et rapprochée du rôle que peuvent avoir les proches dans une famille. Bien que formées à des outils d'écoute et à une présence et un positionnement périnatal professionnel, l'encadrement et le soutien de la femme enceinte est parfois considéré comme suffisant dans son cercle, à tort ou à raison.


💗Mais petit à petit, grâce au travail consciencieux des doulas, au travail de l'association Doulas de France, à la satisfaction de nos clients et à l'intérêt que nous portent les acteurs de la périnatalité comme les associations de parents, la presse spécialisée, certains professionnels de santé ou les festivals, le métier de doula commence à émerger et à apparaître tel qu'il est dans toute sa légitimité et sa formidable utilité.

7 vues

© 2020 Tous droits réservés à Hélène Rock

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now