Ma liste de naissance spécial maternage proximal écologique


Le maternage proximal, on en a déjà parlé par ici. C'est le fait de materner (de s'occuper de son bébé) au plus proche de ses besoins fondamentaux, d'où le terme "proximal" qui induit le fait de ne jamais être plus loin de son enfant que la distance d'un bras tendu. Vous allez bientôt accoucher et vous vous posez des questions sur les achats à effectuer pour votre bébé, vous avez envie de faire au mieux pour lui et vous sentez perdue devant les rayons des boutiques de puéricultures. Avant d'établir cette petite liste avec vous, revenons rapidement sur les besoins fondamentaux de votre nouveau né tels qu'isolés par Maslow.




Les besoins du nouveau né

Un bébé de quelques jours n'a en vérité pas besoin de grand chose. Tous ces besoins doivent être comblés de manière cohérente, fiable, sécure et prévisible : - Le premier des besoins et le plus important est le besoin de sociabilisation, d'amour et de cohérence de la part des personnes qui s'occupent de lui et principalement de sa mère qu'il reconnait comme étant sa figure d'attachement primaire dès la naissance. - De lait, nourriture exclusive de l'enfant jusqu'à 6 mois.

- De sécurité, quelle soit affective ou physique. - De communiquer, le bébé humain à besoin des sourires des siens, de s'exprimer et que l'on réponde à sa communication de manière systématique pour développer ses capacités neurologiques et cognitives.

- De dormir en sécurité, ce qui induit proche de l'activité de son foyer et de sa figure d'attachement primaire (comme tous les mammifères le bébé humain à besoin de sentir la chaleur, l'odeur et le son de sa mère à proximité direct) - D'éliminer et d'être tenu propre - De se mouvoir, d'être donc dans un environnement lui permettant de bouger les jambes, les bras, la tête, suivant le cours naturel de son développement physique ce qui va lui permettre d'acquérir de nombreuses capacités fondamentales.


Je souhaite materner mon enfant de manière proximale, qu'est ce que j'achète ?


Partant de ces besoins fondamentaux nous pouvons établir la liste de naissance suivante :


- Votre présence, votre peau, votre odeur. Il s'agirait ici plutôt de choses à ne pas acheter, pas de parfum, limiter le déodorant au strict minimum si vous y tenez, ne pas acheter de gel douche parfumé à l'excès, vous laisser la liberté de materner dans des vêtements amples et pratiques. - Du lait. L'ami absolu du maternage proximal est l'allaitement maternel. Comblant de très nombreux besoins fondamentaux en même temps (proximité, amour, nourriture, communication, sécurité, élimination...), apportant les meilleurs nutriments disponibles au monde pour votre enfant, il est également très bon pour votre propre santé, repoussant les risques de cancer du sein et instaurant une relation très privilégiée avec votre enfant lui permettant de développer ses capacités cognitives au maximum. Le coût d'un allaitement s'élève à 0€. Vous pouvez vous équiper de quelques soutiens gorges d'allaitements bien que des brassières larges puissent être équivalentes en terme de résultat, de quelques coussinets lavables d'allaitement pour éviter de tâcher vos vêtements durant les montées de lait des premières semaines (9/15€ les 4) et très éventuellement en cas de problématique d'allaitement uniquement, des bouts de seins en silicone (5 à 10€ les 2). En cas de location d'un tire-lait, celui ci une fois prescrit vous sera entièrement pris en charge par la sécurité sociale. Vous pouvez nourrir votre enfant de votre lait à la tasse (quelques euros), la cuillère d'allaitement (10 à 20€ selon les marques) ou au verre. Si vous souhaitez le nourrir au biberon, inutile d'acheter un biberon anti-confusion, absolument tous les biberons sont susceptibles de provoquer une confusion sein tétine. N'achetez pas de sucette. - Une écharpe de portage ou un porte bébé physiologique. Graal de la puériculture proximale par excellence, l'écharpe de portage vous permettra une proximité physique immédiate avec votre bébé, réconfortante par votre contact, le son de votre corps, sa chaleur, optimal en terme de physiologie car respectant le corps en développement de votre bébé et idéale pour votre dos car bien ajustée elle permet un transport de bébé bien plus agréable que le port d'un cosy, d'une poussette ou d'une nacelle. Pratique, elle vous permet de continuer vos activités dans la maison ou à l'extérieur et de passer partout avec (transport en commun, courses etc). Le coût d'une écharpe va de 40 à 100€, comptez environ 135€ pour un porte bébé. Vous pouvez bien sûr les acheter d'occasion. Vous pouvez si vous le souhaitez ajouter à votre liste un cours de portage avec un/e moniteur/rice agréé(e) qui vous conseillera également sur tous les types de portages possibles selon les âges, entre 40 et 90€. - De couches. Si vous souhaitez faire un gros geste écologique, vous pouvez opter pour les couches lavables. Comptez environ 100€ pour 6 neuves, et 10 à 20€ le paquet de couches jetables (environ 10 couches/24h soit 7 paquet de 40 couches par mois soit environ 105€/mois jusqu'à 3 mois et 280 couches jetées par mois) Pour laver votre bébé, optez pour des lingettes lavables et du liniment, en pharmacie, en biocoop ou à faire soi-même (de 3 à 9€/flacon selon les marques). Vous pouvez changer votre bébé sur toute surface plane mais je conseille tout de même une table à langer en hauteur pour préserver votre dos si vous n'avez pas de table à la bonne hauteur chez vous (25€ chez ikea). Vous pouvez prendre votre bain avec votre bébé, le laver dans le lavabo ou dans une bassine. Je rappelle que les nouveaux nés n'ont pas besoin d'être baignés avant au moins une semaine de vie. - Pour dormir, votre bébé en maternage proximal préférera de très loin votre lit. Sécure avec quelques précautions à prendre (pas de grosse couette, ne pas trop couvrir l'enfant, ne pas le coller à un oreiller...) le co-dodo comble tous les besoins de sérénité et de proximité de votre enfant et il est très pratique pour votre allaitement. Vous n'avez besoin de rien pour le pratiquer. Si l'idée de dormir directement dans le lit avec votre enfant vous gène, vous pouvez acheter un "lit co-dodo" entre 120 et 180€ selon les marques. Inutile d'acheter un mobile ou une veilleuse, les bébés en co-dodo n'en ont pas besoin. Idem pour le baby phone, à l'écoute de votre enfant et hors maison immense, vous n'en aurez normalement pas besoin. Un bébé peut s'endormir où que vous soyez avant de rejoindre votre lit. - Votre bébé n'a pas besoin de jouets, ni de tapis d'éveil, ni de trotteur ni même de transat. Posé à côté de vous, vous pouvez lui aménager un espace avec des couvertures et des tapis de sol. Ainsi vous respectez son besoin de se mouvoir. N'asseyez jamais un bébé avant qu'il ait l'âge de se tenir assit seul. Lorsqu'il dort vous pouvez le laisser sur son tapis, le prendre contre vous où en écharpe. Lorsque bébé s'éveille, préférez les activités en bois et n'oubliez pas qu'une simple bouteille scellée remplie de perles, une cuillère en bois ou quelques objets du quotidien à découvrir sont tout aussi stimulants pour un bébé que des jeux du commerce. Les nouveaux nés n'ont pas besoin de doudous. - De vêtements. Les sites vendant des vêtements d'occasion pour nouveau nés sont extrêmement nombreux. Vous trouverez des lots un peu partout. Achetez principalement au fur et à mesure et n'oubliez pas de privilégier les vêtements pratiques et agréables. - Un bon siège auto. Jamais de siège auto d'occasion, si vous devez mettre de l'argent quelque part privilégiez le siège auto, qu'il soit pratique, ergonomique, et surtout sécurisé. Entre 100 et 350€ - De la lessive pour laver vos cotons, lingettes et couches. Si possible respectueuse de l'environnement à environ 5€/5L (soit 40 lavages). - Des serviettes de bain pour sécher votre bébé. - Un sac pour transporter vos affaires, inutile d'acheter un sac à langer spécialement conçu ! N'importe quel sac ou sac à dos fera évidemment l'affaire.

Faisons l'addition de ces premiers mois de vie.

Je pense qu'il est intéressant de faire l'addition de cette liste de naissance car bien que le maternage proximal soit le type de maternage le plus adapté à votre enfant bien en dehors de considérations économiques, le "coût" d'un premier enfant est souvent un argument clé dans la reprise du travail rapide, le fait de se passer de l'accompagnement d'une doula ou l'envie d'économiser ensuite sur des choses essentielles comme la nourriture. Pour les jeunes couples en difficultés, ces chiffres annoncés partout comme étant la norme de ce que coûte un premier enfant peuvent être effrayant et anxiogènes.



Maternage proximal écologique : Pour les achats immédiats, comptons : - une écharpe (60€)

- deux soutiens gorge d'allaitement (40€) - une boite de coussinets d'allaitement (10€)

- 12 couches lavables (200€)

- 10 lingettes lavables (15€ sur etsy)

- deux bouteilles de liniment bio (12€)

- une vingtaines de vêtements d'occasion (50€)

- un siège auto (150€)

- quelques aménagement pour poser le bébé (25€)

- une table à langer (25€)

- trois serviettes de bain (30€) :

617€ Si l'on rajoute un cours de portage (60€) et un lit co-dodo (150€) : 827€ Rappelons que la prime naissance est de 944€ soit de quoi couvrir ces frais et même de proposer de vous'offrir les services d'une super doula sur votre liste de naissance cadeau ! Calculons sur une année :

- 12 couches lavables de plus (200€)

- deux cuillères d'allaitement (40€) ou tasses d'allaitement (20€)

- mettons des plats pour nourrisson que vous fabriquez vous même avec vos propres repas (+400€/année)

- quelques jouets en bois (150€)

- une trentaines de vêtements supplémentaires d'occasion (150€)

- du liniment (70€)

- du savon pour bébé (50€)

- une armoire pour bébé (90€)

- lessive bio pour tout le lavable (15€/5L soit 75€)

soit environ 1265€/an hors petits plaisirs et peut être poussette canne pour dépanner. Faisons une comparaison tarifaire. Je vais vous lister tout ce que j'avais acheté pour mon fils il y a un peu plus de 6 ans à sa naissance (pensez que je ne suis pas forcément fière de moi). En sachant évidemment que l'on peut pratiquer un maternage distal ET écologique, mais que ce n'était pas mon choix de l'époque ni celui de nombreux parents aujourd'hui.


Maternage distal non regardant d'un point de vue écologique : Achats immédiats : Poussette combinée nacelle et siège auto (700€), trois paquets de couche naissance (45€), environ 30 vêtements neufs (150€), deux biberons "physiologiques" (40€), un chauffe biberon (40€), un kit de lave biberon (20€), un porte bébé babybjorn (pardonne moi mon fils) (180€), 4 boites de lait nouveau né novalac reflux (100€), un transat (90€), un tapis d'éveil (40€), une chambre complète lit, matelas, armoire, meuble d'appoint et table à langer (980€), une baignoire en plastique (40€), du shampooing pour bébé bio (8€), du gel douche pour bébé bio (5€), de la crème hydratante Avene pour bébé (10€), 8 paquets de coton (20€), 2 bouteilles de liniment (12€), deux tétines (12€), deux doudous (30€), des draps de lit (20€), un tour de lit (!!!!!!) (40€), un kit de soin de bébé (poire, ciseaux, peigne...) (20€), un cale bébé pour le lit (30€), un mobile (50€), une veilleuse (20€), un babyphone (50€) soit environ : 2730€ soit pile le montant moyen dépensé par une famille à la naissance d'un premier enfant, estimé à environ 3000€ (j'insiste encore une fois sur le fait qu'on peut faire beaucoup moins en récup, occasion, et que mon enfant ne prenait que du lait spécifique) Sur une année : 5 paquets de couches jetables par mois (75€) soit 900€, deux biberons supplémentaires (20€), 3 boites de lait industriel du commerce classique par mois (45€) soit 540€, un trotteur (!!!) (60€), une multitudes de jouets (environ 200€), une centaine de vêtements supplémentaires (environ 400€), liniment (70€), cotons à raison de 3 paquets de 80 par mois à 12€ soit 144€, du gel douche pour bébé (60€), shampooing pour bébé (70€), poussette canne (100€), des petits pots sur 6 mois à raison de 1 pots par jour et un yaourt donc 56 repas par semaine, environ 2€/pot soit 1000€ sur un an soit une addition d'environ 3500€/an hors petits plaisirs.

Le maternage proximal demande de la préparation, des informations et un accompagnement de la part des proches pour encourager et soutenir les choix des parents. Il demande parfois des aménagements dans le couple, le travail, le temps passé avec son enfant et je ne pourrai pas laisser cet article exister sans préciser que bien qu'étant la norme mondiale et la norme du mammifère que nous sommes depuis toujours, il est loin d'être d'une évidence absolue de mener à bien un maternage proximal dans notre société y étant globalement réfractaire et non habituée. C'est néanmoins le type de maternage qui garanti à votre enfant de voir ses besoins fondamentaux entièrement comblés, de lui assurer sécurité et développement cognitif optimal et en plus qui vous permet d'être parfaitement en accord avec des valeurs écologiques et financières. Mais comme nous sommes des êtres de nuances et d’adaptation, chaque parent pourra trouver les arrangements qu'il souhaite entre les deux, faire du maternage proximal sur certains points, adapter sur d'autres, être 100% écologique ici, se dire que l'on a pas le temps pour cela, bref trouver la meilleure des combinaisons entre les besoins de votre bébé, les votre - à ne jamais négliger - et ceux de l'environnement pour créer une harmonie qui vous ressemble ! *** Hélène Rock, accompagnement à la naissance, à la grossesse, au postnatal, accompagnement du deuil périnatal, des parcours PMA, du féminin. Vaucluse, Sud Drôme, Gard, Bouches du Rhône : https://www.unefemmesouslalune.fr/ µ Vous aimez mes articles ? Partagez les sans modération !

© 2020 Tous droits réservés à Hélène Rock

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now